Les Hollandises de François (2)

Discours à l’adresse de la Syrie : “Mieux vaut ne pas confondre ses sentiments avec ses testicules ! ”

Le président de la République, François Hollande

Ce contenu a été publié dans Plus vrai que vrai, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *