Merci la Chine !

Le président du fonds souverain chinois CIC ne mâche pas ses mots contre l’Etat-providence, responsable selon lui de la crise de la dette en Europe. “Les troubles qui se sont produits dans les pays européens résultent uniquement de problèmes accumulés par une société en fin de course, vivant d’acquis sociaux”, déclare Jin Liqun, qui dirige la China Investment Corporation (CIC), dans une interview diffusée dimanche.

“Je pense que les lois sociales sont obsolètes. Elles conduisent à la paresse, à l’indolence, plutôt qu’à travailler dur. Le système d’incitation est complètement détraqué”, a poursuivi M. Jin. “Pourquoi est-ce que les habitants de certains pays de la zone euro devraient travailler jusqu’à 65 ans ou plus alors que dans d’autres pays, ils prennent aisément leur retraite à 55 ans et se prélassent sur la plage ?”, s’est demandé le financier chinois, interrogé sur la volonté de son pays d’aider l’Europe à sortir de la crise de la dette.

Ce contenu a été publié dans Plus vrai que vrai, Quoi ma gueule ?, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *