Il n’y a pas de poche dans le linceul

Il n’est pas bon, de nos jours, de fréquenter les paradis … qu’ils soient fiscaux ou écolo ! La planète est vulnérable, c’est notre purgatoire : il ne faut pas en abuser ou  la confier à un banquier et/ou un avocat polyglotte qui pratique la langue de bois.

Ce contenu a été publié dans Plus vrai que vrai, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *