A la recherche de l’équilibre

“L’équilibre des retraites par répartition est aussi simple que de faire rentrer un paquebot dans un petit port du Midi par fort mistral sachant que chaque coup de barre n’aura un impact sur la direction du navire que dans trente ans.”

Port de Marseille

Ce contenu a été publié dans Plus vrai que vrai, Silence & éternuements, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *