Bras de fer franco-allemand

Angela Merkel, difficile à convaincre de soutenir la Grèce, finit par céder à Nicolas Sarkozy

Ce contenu a été publié dans Plus vrai que vrai, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *