recto-verso

L’histoire s’écrit autant sur le recto que sur le verso. C’est comme ça que j’ai perdu mon recto croyant que j’offrais mon verso. Quant à mon verso, il en a tellement vu qu’il en est tout recto. Allez comprendre. Tous recto-verso confondus, on peut dire que j’aurais profité de la vie.

dessin extrait de Erotika de Jérôme Lefranc

dessin extrait de Erotika de Jérôme Lefranc

 

Ce contenu a été publié dans Quoi ma gueule ?. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *