Parler avec elle

Allo, ma chérie ! Tout va bien ?
L’après-midi se passe bien, Mamouchka. Tu es apaisée par ce beau temps. Oui je te rejoins pour l’allaitement, vers cinq heures, c’est ça, comme d’hab’
Tu n’as rien de spécial à me dire ? …
Seulement meuh, meuh, meuh, c’est que tout va bien. Mais tu n’en penses pas moins , allez, à tout à l’heure,
Qu’est-ce que tu me rumines là ? Prends ton temps. Tu sais que depuis l’accouchement, je suis toujours là quand tu en as besoin.
Tu es ma préférée ? … En quelque sorte, oui. Mais tu le sais.
Pour toi, nous avons vu un spécialiste. Il t’a tout répété ? Ah bon !
Oui, il m’a dit que plus je te parle, plus t’apprécies, plus tu m’aimes
(et tu as plus de lait).
Si, si, tu es généreuse en amour. Le vétérinaire te l’a dit
(c’est un peu maladroit de sa part mais bon) …
Trois cent litres de lait en plus sur l’année. Il t’a donné les chiffres ? ça le regarde, enfin moi j’aurais été plus discret mais bon, si tu continues à donner plus de lait, je ne vais pas me plaindre, vive la transparence après tout, si tu es plus heureuse en donnant plus de lait, je suis ravi , Mamouchka, !
Off : si, si, ils me l’ont dit, l’institut de l’université de New castle : « Soyez aimable avec vos vaches , parlez-leur, donnez leur un petit nom, elles donneront plus de lait. On a essayé, ça marche ! Enfin, ça coule !

Ce contenu a été publié dans Divers, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *