Le jour le plus triste de l’année…

…Il vous rappelle que la nature travaille.

ANI_B16

Le printemps me fatigue d’avance; il me rappelle que nous sommes tous issus d’un rut formidable!

BRLX_006

Publié dans Ketchup ou mayonnaise | Laisser un commentaire

Le bonheur des ménages

Je ne connais que les veufs et les divorcés pour vous expliquer qu’on peut être heureux en ménage.

COUL_016

Publié dans Divers | Laisser un commentaire

Dromadaire ou chameau?

ZOO_019

Moi j’aime mieux un petit chameau qui s’agite qu’un gros dromadaire mou.

Question de bosses complexe.

Et pas de bosse du tout, c’est encore mieux!

 

Publié dans Divers | Laisser un commentaire

Amnésie

BALC_001

Je garde un mauvais souvenir de ma première expérience sexuelle et je ne me souviens pas des autres.

je me demande pourquoi je recommence.

Publié dans C'est grave docteur ? | Laisser un commentaire

Même quand on n’est pas souple!

autofellation

autofellation

Un homme peut parfaitement pratiquer sur lui-même ces caresses qui portent l’auto-érotisme à son acmé. C’est une grand plaisir qui n’empêche pas de s’adonner aux autres pratiques plus courantes. Ce n’est pas, contrairement à ce qu’on pourrait croire, une question de souplesse.

Publié dans C'est grave docteur ? | Laisser un commentaire

Bonne année de là-haut

GRFT_002Chaque nouvelle année augmente de 1/100 le nombre de siècles futurs qui contempleront, du haut des pyramides, nos petits enfants.

Comment ose-t-on souhaiter la bonne année à qui que ce soit alors que la seule personne à qui l’on pense en ces occasions (soi-même) sait parfaitement que cela ne pourrait se faire qu’à ses dépens?

On souhaite la bonne année aux autres pour se persuader que cette année encore, on arrivera à s’en tirer.

Si on pouvait souhaiter la mauvaise année à certains, on serait déjà plus sûr d’en passer une meilleure!

Publié dans Silence & éternuements | Laisser un commentaire

Harvey Weinstein of the record

Dire que certains hommes ne sont pas obsédés sexuels, je me demande où ils vont chercher tout ça.

J’ai toujours été obsédé sexuel mais avant, on n’osait pas me le dire, on en profitait, c’est tout.

Prenez le pied de l’autre, il vous en tient rigueur, prenez le vôtre, tout le monde vous en voudra.

Être obsédé, c’est prendre son pied même quand on en n’a pas envie.

VIOL_001

Publié dans Présumé coupable | Laisser un commentaire